DERNIÈRES NOUVELLES
Actualités

Rando Zéro Déchet

2017, c’est l’Année internationale du tourisme durable pour le développement. Pourquoi ne pas profiter cette année d’une occasion de connexion avec la nature, pour faire un geste cohérent avec nos choix durables ?

On le sait, la randonnée, ça demande de la préparation. Il faut prévoir de quoi s’hydrater, de quoi s’alimenter, de quoi se vêtir en fonction de la météo, de l’écran solaire, etc. Mais est-il nécessaire de s’encombrer de déchets alors qu’il ne suffit que d’ajouter quelques minutes à notre temps de préparation pour se planifier une journée de randonnée écologique? La Rando Zéro Déchet, ça commence à la maison, avant même de partir ! Voici quelques trucs à essayer lors de votre prochaine sortie en forêt.

 HYDRATATION

– Emporter sa gourde d’eau réutilisable. Prévoir au minimum 1,5L pour une journée, plus s’il fait chaud.

– On peut aussi se faire une délicieuse boisson électrolyte maison au lieu d’acheter une bouteille qui sera jetée.

– Lors de températures plus froides, avoir son thermos de soupe ou de café, c’est réconfortant !

REPAS ET COLLATIONS

-Mettre sa nourriture dans un sac de coton ou un plat réutilisable au lieu de sacs de plastique jetables : une poignée de noix avec des fruits séchés, des crudités et des fruits frais coupés, ainsi que son sandwich pour le dîner.

– N’oubliez pas vos ustensiles si vous mangez un plat qui en nécessite !

– Se faire des barres énergétiques à la maison avant de partir.

– Favoriser l’achat en vrac pour les ingrédients de notre boîte à lunch.

PETITE SERVIETTE OU BANDANA

Hyper versatiles, la petite serviette ou le bandana pourront vous servir de mouchoir, de serviette pour se rafraichir, pour protéger sa tête ou son cou du soleil, ou même comme garrot, en cas d’accident (ça, on ne vous le souhaite pas!).

SÉCURITÉ

En ce qui concerne l’importance du Zéro Déchet par rapport à la sécurité, c’est cette dernière qui doit primer, toujours. Veillez à bien vous protéger du soleil, des moustiques et des tiques. Pensez aussi à apporter une trousse de premiers soins. Cliquez ici pour plus d’information sur la maladie de Lyme.

Il est tout de même possible de favoriser l’achat local, et pour les plus audacieux, sachez qu’on peut faire soi-même une protection solaire avec des ingrédients naturels en vrac, ainsi qu’un chasse-moustique à base d’huiles essentielles, notamment l’eucalyptus citronné. Mmmm, ça sent bon !!

COUCHES

– Sans contredit un des défis les plus difficiles d’une journée de randonnée : partir avec bébé en couches lavables. Le sac de transport étanche est indispensable !

– Les lingettes peuvent être lavables elles aussi, ou encore on peut faire soi-même ses lingettes biodégradables.

– Si vous optez pour l’aspect pratique de la couche jetable, prévoyez un petit sac pour déposer la couche trop malodorante dedans et la jeter dans une poubelle à la fin de la randonnée (et non dans la forêt !).

CHIENS

Utilisez des sacs à déjections biodégradables ; vous pourrez ensuite jeter le tout dans le bac à compost ! Même si les excréments sont biodégradables, la forte chaleur produite par la décomposition bactérienne dans les gros andains (tas de compost) municipaux est nécessaire pour que les pathogènes soient détruits. Il ne faut donc pas laisser les sacs d’excréments dans la nature, car ils ne se décomposeront pas de manière sécuritaire.

SANS TRACE

Finalement, rappelez-vous les principes du « Sans Trace » : ne laissez que la trace de vos pas. Rapportez tout avec vous, même ce qui est biodégradable, et triez à la maison. Une simple pelure de fruit peut mettre six mois à retourner à la nature. Si vous voyez un déchet le long des sentiers, vous trouverez gratifiant de le ramasser, évitant ainsi que celui-ci se ramasse ultimement, via les cours d’eau, à alimenter les vortex de déchets océaniques.

Vous voulez nous partager vos bons coups en matière de randonnée Zéro Déchet ? Faites-nous parvenir votre photo ou votre témoignage via notre Page Facebook, accompagnés des mots-clic #randozerodechet et #IY2017 (International Year 2017, pour le tourisme durable).